Contrôle technique automobile : quels sont les différents types ?

En France, plus de 15 millions de véhicules réalisent le contrôle technique chaque année. Cependant, il n’exclut aucun automobiliste. C’est un examen technique qui concerne tous particuliers ayant un véhicule. Cependant, ce contrôle doit être régulier pour être efficace sur les routes telles que celles de Calvi en Corse. 

Le contrôle technique réglementaire et la contre-visite 

Parlant des différents types de contrôle technique, ils ont au nombre de quatre dont le contrôle technique réglementaire, la contre-visite, le contrôle anti-pollution et le contrôle technique volontaire. Le contrôle technique réglementaire et la contre-visite sont les deux premiers. 

Lire également : Stage de voile : combien cela dure ?

En effet, le contrôle technique réglementaire est obligatoire pour tout véhicule ayant au moins quatre ans. Il est renouvelable tous les deux ans. Visitez ce site https://www.dekra-calvi.fr/ pour bénéficier de ce service. 

Lorsqu’une anomalie survient, le contrôle technique réglementaire peut conduire à une contre visite. Des milliers de véhicules passent par cet examen technique. Coûtant en moyenne 77 euros, son coût est libre et permet ainsi à tous de le faire. 

A lire aussi : Les secrets pour transformer votre escalier en un éblouissant chef-d'œuvre artistique

Plusieurs centres agréés par l’État proposent leurs services en ligne. Il s’agit par exemple de DEKRA, un centre de contrôle technique automobile à Calvi en Corse. 

La contre visite permet de vérifier la sécurité de votre véhicule après le contrôle technique réglementaire. Il se fait le contrôle des 133 points. Ceci ne concerne pas uniquement les automobilistes, mais ces points vérifient si la sécurité des usagers n’est pas bafouée. 

Le contrôle antipollution et le contrôle technique volontaire 

Le contrôle antipollution concerne surtout les voitures utilitaires. Chaque deux ans, si vous êtes propriétaire d’un véhicule utilitaire, vous devez réaliser le contrôle antipollution chaque deux ans. Il vient renforcer les autres contrôles. Néanmoins, c’est possible de faire le contrôle anti-pollution à la place du contrôle technique. Ces deux contrôles se complètent en quelque sorte. 

Le contrôle technique volontaire n’est pas obligatoire, mais volontaire. Ce contrôle s’effectue lorsque le propriétaire le demande. Ainsi, vous avez le choix de réaliser ce contrôle ou pas.